Ouaga SMS : Un projet pour apprendre aux politiques et autres acteurs du digital « la maitrise des nouveaux médias » en période électorale

 

Ouaga SMS : Un projet pour apprendre aux politiques et autres acteurs du digital « la maitrise des nouveaux médias » en période électorale

 • LEFASO.NET • samedi 10 octobre 2020

Ouaga SMS : Un projet pour apprendre aux politiques et autres acteurs du digital « la maitrise des nouveaux médias » en période électorale

Ouagadougou abrite du 22 au 23 Octobre 2020, deux jours de conférence sur la maitrise des médias numériques. Ouaga SMS, du nom de cette initiative citoyenne, veut former les hommes politiques et autres acteurs du digital à la connaissance des médias du net. Il s’agit de faire une sensibilisation à l’usage des réseaux sociaux et les enjeux de la communication digitale afin de contribuer à un climat apaisé en période électorale.

Le projet Ouaga SMS (Ouaga Social Media Session) est une initiative portée par Jokkolabs, un espace de travail collaboratif à Ouagadougou. Jokkolabs veut, à travers cette démarche, assurer une communication apaisée en cette période électorale de 2020.

Selon les organisateurs, l’environnement politique burkinabè est dense et surchauffé en cette année électorale. Une atmosphère entretenue par les développements de l’actualité socio-politique et sécuritaire. Ce qui a poussé les initiateurs de Ouaga SMS a initié cette conférence qui, selon Franck Bilogo, le manager et juriste maison de Jokkolabs, a pour objectif principal d’aider les partis politiques, les médias, les organisations de la société civile et les webactivistes à participer au débat politique. Ceci, à travers un usage efficient, et porteur des nouveaux médias plus spécifiquement, mais à favoriser un climat de paix.

Les cibles de Ouaga SMS sont avant tout, les chargés de communication digitale des partis politiques, les journalistes des médias publics, des médias privés et de la presse en ligne chargés du digital, les organisations de la Société Civile, des activistes et autres moteurs de conversation sur les réseaux sociaux.

Il est ressorti lors de la conférence de presse que sur Internet, les partis politiques, les syndicats et les OSC à travers leurs militants, membres et sympathisants « s’attaquent à coups d’articles et de publications sur les réseaux sociaux ». D’où la nécessité de faire une sensibilisation à l’usage de ces réseaux sociaux pour contribuer à un climat apaisé par une formation technique, éditoriale et éthique.

Cette première édition du Ouaga SMS, comportera une conférence, des modules de formation, des ateliers pratiques et des panels avec des experts et spécialistes en communication politique axée sur le digital, en marketing digital, des professionnels de la sécurité numérique et des juristes. Les principaux conférenciers sont des experts internationaux et nationaux des nouveaux médias, des réseaux sociaux.

Au sortir de la formation, il est attendu des participants la création d’un compte twitter, à chacun, qu’ils sauront utiliser régulièrement ; l’établissement d’un calendrier éditorial pour leurs publications. Mais aussi, savoir quelles publications éviter pour ne pas tomber sous le coup de la loi, etc.

Les concepteurs du projet insistent sur le fait que les participants doivent savoir mettre en avant leurs organisations ou leurs opinions mais dans la courtoisie et dans l’objectif premier de maintenir un climat apaisé en cette période électorale.

E.K.S
Lefaso.net

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

CZ, CEO & Founder of Binance, Announces Donation During Visit To West Africa

1ère édition de Falling Walls à Bamako : Tenin Nana Kouyaté remporte le premier prix avec son projet Agribox

Des femmes formées par la JCI et Hub Nord by Jokkolabs sur le management